Tourne-disque : quels sont les avantages ?

Publié par Tom D. le

Tourne-disque : quels sont les avantages ?

La musique est perçue différemment selon le type de système utilisé. Plateformes de streaming, YouTube, CD ou fichiers MP3, que ce soit sur votre smartphone, votre ordinateur, à la maison ou même dans votre voiture, il s'agit de formats numériques. Souvent, il y a compression pour réduire la taille des fichiers.

Pour certaines personnes, la commodité des formats de fichiers musicaux numériques l'emporte sur le risque de perte de qualité du son. Mais pour d'autres mélomanes, un tourne-disque peut s'avérer la meilleure option pour profiter au maximum de l'expérience d'écoute de leurs artistes préférés. Dans cette optique, voici les principaux avantages de posséder son propre tourne-disque.

Sommaire :

  1. Pourquoi acheter un tourne disque ?
  • Un meilleur son
  • Profiter du rituel de l'écoute de la musique
  • Sons d'époque
  • Économie
      2. Pourquoi le vinyle est meilleur ?
  • Un son de qualité supérieure
  • Culture du disque
  • Une Connexion physique
  • Longévité

      3. Quelle sont les composants d’un tourne disque ?
      4. Dois-je acheter une tourne disque manuelle ou automatique ?
      5. Quel prix pour un bon Tourne-disque ?

     Conclusion

 

Pourquoi acheter un tourne disque ?

Un tourne-disque peut vous aider à constituer votre collection de vinyles, à créer une ambiance chaleureuse et à profiter d'un son d'époque authentique que le streaming ne peut vous offrir.

Un meilleur son

Lorsque vous écoutez un disque vinyle, vous entendez de la musique non compressée qui sonne exactement comme l'artiste l'a imaginée. Il n'y a pas de perte de tonalité due à la compression des fichiers musicaux, comme c'est le cas lorsque vous écoutez de l'audio en continu.

Le vinyle est également connu pour la chaleur du son qu'il procure. Les gens ont tendance à trouver que le vinyle est une meilleure approximation de l'écoute d'une performance en direct que lorsque l'enregistrement est converti en format numérique.

De plus, les albums en vinyle sont parfois produits avec une meilleure dynamique lors du processus de masterisation que les fichiers audio numériques.

Si vous avez des souvenirs sentimentaux de chansons jouées sur un tourne-disque, la nostalgie jouera un rôle important dans l'écoute de ces disques uniques au lieu de fichiers sonores numériques qui ne permettent pas toujours la même connexion.

Profiter du rituel de l'écoute de la musique

Dans le climat actuel, où tout va très vite, il est bon de prendre le temps de se concentrer sur une seule chose ; pour certains, c'est même thérapeutique. Plutôt que de faire plusieurs choses à la fois et d'écouter de la musique tout en faisant des tâches ménagères ou des courses, vous pouvez mettre le disque sur la platine et vous asseoir pour l'écouter jusqu'à ce que la face A soit terminée.

Ensuite, il est temps de se lever et de retourner le disque pour écouter la face B. Ce rituel permet de se concentrer sur la musique. La pochette de l'album est également un élément à apprécier (ainsi que, éventuellement, la biographie de l'artiste ou les paroles de la chanson).

Il est intéressant de noter que les tourne-disques et les vinyles peuvent servir d'œuvres d'art dans votre maison, vous donnant un lien tangible avec la musique que vous aimez par rapport à la musique éthérée qui est invisible, stockée quelque part en ligne.

Sons d'époque

L'un des principaux avantages de posséder un tourne-disque vinyle est qu'il peut être le seul moyen d'entendre certaines chansons anciennes. Malgré l'énorme popularité des différents services de streaming audio en ligne, toute la musique n'a pas encore été convertie au format numérique. Cela signifie, par exemple, que les chansons de jazz des années 1930 que vous possédez ne peuvent être écoutées qu'avec un tourne-disque.

tourne disque

Économie

Si vous possédez déjà un grand nombre de disques, comme ceux que vous avez conservés dans le garage ou le grenier depuis votre enfance, l'achat d'un tourne-disque vous évite d'avoir à débourser beaucoup d'argent pour acheter à nouveau les mêmes chansons sur CD ou par l'intermédiaire d'un service de streaming. 

Les disques sont souvent faciles à trouver à bas prix, que ce soit chez les disquaires d'occasion, dans les vide-greniers, en ligne ou à l'occasion d'une rencontre amicale entre voisins.

Compte tenu des nombreux avantages que présente la possession d'un tourne-disque, le moment est venu de vous en procurer un. Vous pourrez découvrir un son plus chaleureux de vos artistes musicaux préférés, en écoutant les chansons telles qu'elles se présentaient lors de la session d'enregistrement, plutôt que d'écouter une version électronique qui en atténue les riches sonorités.

quel platine vinyle choisir pour débuter

Pourquoi le vinyle est meilleur ?

Un son de qualité supérieure

Avec le vinyle, vous obtenez un son analogique qui se réverbère et crée un son chaud que vous ne trouverez sur aucun autre support. La musique et les voix sont plus proches du son des artistes en direct, avec un format sans perte qui n'est pas trop compressé. De plus, la plupart des morceaux sont masterisés avec une meilleure dynamique que sur CD ou en numérique, ce qui permet d'entendre une plus grande partie de la plage dynamique.

Culture du disque

Vous ne le pensez peut-être pas, mais il existe une culture qui s'impose à vous lorsque vous entrez dans le monde du vinyle. Les audiophiles écoutent et collectionnent des vinyles depuis des années, établissant ainsi un lien qu'ils n'auraient pas eu autrement. Mais ce lien n'est pas l'apanage des collectionneurs invétérés ou des baby-boomers : plus de 70 % du marché actuel est constitué de milléniaux de 35 ans et moins !

Une Connexion physique

Vous l'avez sans doute déjà entendu, la vie numérique nous coupe souvent des liens tangibles. Mais avec le vinyle, vous tenez physiquement un album à la pochette artistique. Vous avez un lien tangible avec la musique que vous aimez tant, d'une manière que le numérique ou les CD ne peuvent tout simplement pas recréer.

Longévité

Contrairement à d'autres supports, les disques ont une durée de vie incroyablement longue. Vous pouvez même écouter des disques datant des années 1930, et ils seront toujours aussi bons qu'à l'époque où ils ont été produits. Et comme une bonne partie de la musique ancienne n'a pas été convertie en numérique, les disques sont le seul moyen de tomber amoureux de certains sons anciens.

Dans un monde où les tendances et les connexions sont éphémères, les disques sont l'un des rares moyens de se rattacher légitimement au passé.

Quelle sont les composants d’un tourne disque ?

Acheter un tourne disque c'est bien, savoir ce qui le compose c'est mieux. Voici les différentes parties d'un tourne-disque afin que vous puissiez mieux comprendre comment une tourne disque produit du son :

composant tourne-disque

Pieds isolants

Pour construire une maison solide, il faut commencer par des fondations solides. Les pieds d'isolation sont les piliers de toute platine et constituent un élément très négligé pour assurer une plate-forme stable et contrôler les résonances indésirables.

Plus nous isolons notre platine ou notre tourne-disque des vibrations extérieures (qu'elles proviennent de l'air ou de surfaces vibrantes), meilleures sont ses performances. Les vibrations externes peuvent atteindre la pointe de lecture par l'intermédiaire des composants de la platine, et donc se retrouver dans notre système hi-fi. Moins cela se produit, mieux c'est.

Des pieds d'isolation de bonne qualité aideront à contrôler les résonances indésirables, grâce à un matériau amortissant (comme le caoutchouc TPE) ou à des composants à ressort. Une autre approche consiste à minimiser le contact avec la surface en utilisant des pointes. Comme pour les pieds des enceintes, moins il y a de contact avec la surface, moins il y a de place pour que les vibrations indésirables se transmettent d'un objet à l'autre.

Le socle

Soutenu par les pieds d'isolation, bien sûr, le socle est notre base principale sur laquelle repose tout le reste - ou les autres composants vitaux. Un socle solide et de bonne qualité permet de mieux contrôler la résonance. Selon le type de tourne-disque, différents matériaux sont utilisés pour construire le socle : de nombreuses variétés de bois, en passant par le métal ou le plastique.

Le plateau (ou la table tournante)

Les termes "tourne-disque" et "platine" sont souvent utilisés de manière interchangeable. Mais si vous comprenez l'histoire des tourne-disques et l'évolution des cylindres de cire vers des disques plats sur un plateau rotatif (appelé aussi table tournante), vous comprendrez l'origine de ces termes.

Si vous voulez tracer une ligne entre les deux, la plupart des collectionneurs de disques définissent les appareils tout-en-un avec haut-parleurs intégrés comme des "tourne-disques", et les platines séparées qui nécessitent un amplificateur et des haut-parleurs externes comme des "tables tournantes". Toutefois, à l'origine, la platine était simplement la surface rotative sur laquelle reposaient les disques.

Les matériaux utilisés pour les plateaux varient considérablement, mais les meilleurs modèles ont une masse élevée pour une meilleure régularité de la vitesse et une construction dense pour contrôler la résonance.

Les plateaux métalliques ont tendance à souffrir de la résonance, et les modèles en aluminium très légers n'offrent pas la masse idéale. Les socles en acrylique et en verre sont populaires pour leurs propriétés de masse et de contrôle de la résonance. Les deux ont des sonorités différentes, mais l'acrylique est fondamentalement inerte sur le plan acoustique ; le verre a une certaine qualité sonore que certains auditeurs apprécient. Tous les modèles sont bien sûr équipés d'un axe central en métal qui maintient le disque en place pendant que le plateau tourne.

Le bras de lecture

Le tube d'un bras de lecture pivote du bord du disque vers le centre. À l'extrémité du bras de lecture se trouve la cartouche, dont l'aiguille (mieux connue sous le nom de stylet) est chargée de suivre le sillon du disque. Certains fabricants utilisent des coquilles amovibles pour faciliter le remplacement des cartouches, tandis que d'autres préfèrent la rigidité d'une seule pièce de tube sans rupture.

À l'autre extrémité se trouve le contrepoids, qui doit être réglé correctement pour appliquer la force de suivi adéquate. Le bras de lecture doit être extrêmement rigide et solide, tout en étant très léger. Le tube ne doit pas fléchir ou bouger lorsque la cartouche est sur le disque, et le roulement sur lequel le bras de lecture pivote ne doit pas permettre au bras de lecture d'osciller de quelque manière que ce soit.

Les matériaux tels que l'aluminium et la fibre de carbone sont devenus populaires en raison de leur résistance et de leur rigidité, tout en restant légers et maniables. Il est logique qu'un bras de lecture plus léger, avec moins d'inertie, réagisse mieux aux modulations du sillon et aux légères modifications de la surface du disque, et suive donc le disque avec plus de précision.

Anti-patinage du bras de lecture

Le rôle de l'antipatinage sur une table tournante est de compenser l'élan du bras de lecture dirigé vers l'intérieur. En l'absence d'anti-dérapant, ce biais vers le centre amènera la pointe de lecture à rouler d'un côté du sillon, ce qui entraînera des erreurs de repérage, une mauvaise qualité sonore et, en fin de compte, une usure accrue du disque.

Cartouche et stylet

En termes simples, votre cartouche et votre stylet suivent le sillon du disque, transformant les vibrations en un signal électrique que nous pouvons amplifier dans le système audio. La pointe de lecture (que certains appellent aiguille) est un petit porte-à-faux métallique doté d'une pointe en diamant. Lorsque le cantilever vibre en fonction de la forme du sillon, des aimants et des bobines génèrent un minuscule signal audio passif qui se propage dans les câbles à l'intérieur du tube du bras de lecture. Il s'agit là d'une explication assez rudimentaire, mais suffisante pour les besoins de cet article.

Il existe deux types de cartouches : à aimant mobile (MM) et à bobine mobile (MC). Comme vous pouvez le deviner, avec les modèles MM, ce sont les aimants qui vibrent, tandis que les modèles MC génèrent le signal lorsque les bobines se déplacent à l'intérieur d'un champ magnétique.

Cet article vous donnera plus de détail concernant la différence entre cartouche à aimant mobile et bobine mobile.

Les cartouches MM sont beaucoup moins chères à produire et permettent à l'utilisateur de remplacer son propre stylet. Les cartouches MC offrent des détails et une réponse en fréquence supérieurs, mais elles peuvent être coûteuses et ne permettent généralement pas à l'utilisateur de remplacer son stylet.

Le système d'entraînement : Direct ou courroie

Le système d'entraînement (logé dans le socle) est le moteur qui entraîne le plateau. Il existe deux types de systèmes d'entraînement différents, qui ont chacun leurs avantages :

Entraînement direct : Avec une platine à entraînement direct, le plateau repose directement sur le moteur. Ce moteur entraîne "directement" le plateau.

Entraînement par courroie : Dans le cas d'une platine à entraînement par courroie, le moteur se trouve sur le côté du plateau. En d'autres termes, ils sont découplés. Une courroie en caoutchouc tourne autour du moteur et du plateau. Lorsque le moteur tourne, la courroie entraîne le plateau.

Pour en savoir plus sur ce sujet, lisez notre article sur l'entraînement direct et l'entraînement par courroie.

Les platines à entraînement par courroie ont la préférence de la communauté audiophile. En effet, le découplage du moteur réduit les résonances, qui peuvent se propager du moteur au plateau et, en fin de compte, au système audio par l'intermédiaire de la pointe de lecture.

Les disques à entraînement direct ont un couple plus élevé, ce qui signifie qu'ils prennent de la vitesse plus rapidement et s'arrêtent beaucoup plus vite. C'est ce qui les rend traditionnellement préférables pour les applications DJ.

Il y a également la question de la régularité de la vitesse, qui peut être meilleure sur un bon système à entraînement direct que sur une platine à entraînement par courroie, où les courroies s'usent.

Dois-je acheter une tourne disque manuel, semi-automatique ou automatique ?

tourne disque manuel semi-automatique ou automatique

Si vous avez fait quelques recherches et que vous êtes à la recherche d'un tourne disque, vous êtes peut-être curieux de connaître les différences entre les tournes disques manuels, semi automatique et automatique. Il est essentiel de comprendre les avantages et les inconvénients de chacun de ces systèmes avant de faire un achat.

Tourne disque automatique

Une platine entièrement automatique soulève le bras de lecture de sa position de repos et l'abaisse doucement sur le disque au bon endroit sans votre intervention. Une fois la lecture terminée, elle le soulève à nouveau et l'arrête.

Avantages

Si vous êtes novice en matière de tourne disque vinyle et que vous commencez tout juste à constituer votre collection, vous voudrez probablement faire tout ce qui est en votre pouvoir pour éviter d'endommager vos disques. Une chute accidentelle du bras de lecture sur le disque peut endommager le vinyle ou votre stylet. Si vous ne voulez pas prendre ce risque, un tourne disque automatique vous évitera tout souci. Il vous suffit d'appuyer sur un bouton ou de déplacer un levier pour démarrer et la table tournante fait le reste. Vous n'aurez jamais à vous soucier de manquer le bord du disque lorsque vous abaissez le bras de lecture ou de vous endormir et d'avoir votre stylet coincé dans le sillon extérieur pendant plusieurs heures.

Inconvénients

Les tournes disques entièrement automatiques sont généralement plus chères en raison de tous les composants supplémentaires nécessaires au fonctionnement automatique de ces mécanismes.

Un autre inconvénient est que toutes ces pièces mobiles sous la platine peuvent réduire la qualité du son. Toutes ces pièces supplémentaires peuvent empêcher un bras de lecture de suivre parfaitement la trajectoire du disque. Bien que ces tables soient généralement plus chères, vous payez pour la commodité, et non pour une meilleure qualité sonore.

Tourne disque semi-automatiques

Les tables tournantes semi-automatiques n'abaissent pas le bras de lecture sur le disque, mais lorsque le disque est terminé, un élévateur ramasse automatiquement le bras de lecture et éteint votre tourne disque.

Avantages

Si vous craignez de vous endormir pendant l'écoute et de voir votre stylet rester dans le sillon extérieur, un système semi-automatique vous débarrasse de ce souci. À la fin du disque, un mécanisme soulève le bras de lecture et éteint la platine.

Inconvénients

Honnêtement, les platines semi-automatiques ne sont plus guère fabriquées. Elles présentent les mêmes inconvénients que les platines entièrement manuelles.

Tourne disque manuel

Comme on peut s'y attendre, avec une table tournante manuelle, c'est vous qui faites tout le travail. Vous abaissez le bras de lecture sur le disque pour commencer la lecture et, lorsque le disque est terminé, vous le soulevez, le remettez en position de repos et éteignez la table.

Avantages

Dans la plupart des cas, vous obtiendrez le meilleur son, car le bras de lecture n'est pas équipé d'accessoires supplémentaires qui réduisent sa capacité à suivre le disque. En outre, l'utilisation d'une platine manuelle vous offrira le plus grand nombre d'options.

Un autre avantage est qu'en l'absence de mécanismes internes pour soulever et abaisser le bras de lecture, il y a moins d'éléments susceptibles de se casser ou de nécessiter un entretien. Si vous voulez une très bonne platine, toutes les platines de haute performance sur le marché sont de type entièrement manuel.

Inconvénients

Vous devrez être à l'aise pour abaisser le levier de repérage et aligner votre stylet au début du sillon du disque. Vous devrez également rester éveillé pour remonter le levier à la fin de la lecture.

Quel prix pour un bon Tourne-disque ?

Les prix des tourne-disques varient, mais se situent en moyenne entre 100 et 400 euros. Les premiers tourne-disques de qualité commencent à 100 euros. Si vous voulez un tourne-disque qui dure longtemps, qui sonne bien et qui soit une bonne affaire, vous devrez débourser entre 200 et 400 euros . Pour les tourne-disques haut de gamme, il faudra dépenser entre 500 et 1 000 euros.

Conclusion

Certes, les disques vinyles existent depuis les années 1930, mais ils sont loin d'avoir disparu. Et il semblerait qu'ils aient encore de beaux jours devant eux. Si vous êtes prêt à changer votre façon d'écouter de la musique, vous êtes au bon endroit !

Je vous remercie d'avoir lu cet article ! J'espère que les informations contenues dans cet article ont répondu à vos questions. Vous pouvez montrer votre appréciation pour les efforts de notre équipe en visitant notre magasin d'appareils audio vintage en ligne. Pour être tenu au courant de nos dernières offres, vous pouvez ajouter notre boutique à vos favoris ou vous inscrire à notre newsletter. Merci et à bientôt !

← Article précédent Article suivant →


Prix réduit 219,99€ Prix régulier 239,99€
Prix réduit 229,99€ Prix régulier 239,99€
Prix réduit 169,99€ Prix régulier 179,99€
Prix réduit 169,99€ Prix régulier 179,99€